Acquisition d'un chiot Stafford





L’acquisition d’un chien doit être un acte réfléchi car il vous engage sur plus d’une dizaine d’année et la première question à se poser est de savoir si le choix de la race est le bon. N’accueillez pas un Stafford sans en connaitre les spécificités et sans en avoir rencontré quelques uns. Le Stafford est un chien au fort caractère, énergique et démonstratif et son tempérament exubérant ne convient pas forcément à tous.

 

Un moyen simple pour rencontrer des propriétaires est de se rendre en Exposition Canine,  où serons aussi présents des éleveurs, ou bien de passer par les différents réseaux sociaux et forums.

Si votre décision est prise d’avoir un Stafford, n’hésitez pas à vous déplacer même loin afin de voir différentes portées et différents producteurs. Un éleveur sérieux et passionné  vous recevra et vous informera sur la race, se renseignera à votre propos et vous conseillera – ou pas – l’un de ses chiots.

 

Soyez méfiant envers ceux qui vous mettront un chiot dans les bras, comme le seul disponible d’une portée magnifique, et demandez au contraire à voir frères et sœurs, et bien sur les parents. L’étalon n’est pas forcément  chez l’éleveur, mais  la mère, elle,  doit être visible. Cela vous permettra  d’évaluer le comportement de chacun et de vérifier la bonne santé de la mère comme celle des chiots qui doivent être actifs et curieux.

De même soyez vigilant vis-à-vis du prix du chiot : il doit être justifié par la qualité des conditions d’élevage et par celle des reproducteurs. Une robe particulière n’est jamais une raison pour vendre un chiot plus cher que les autres, ni la promesse de le voir devenir un jour champion.

 

Enfin, ne cédez jamais à la tentation  d’acquérir un  chiot en animalerie ou  sur une foire aux chiots, c’est la seule façon de faire s’arrêter  ce sinistre commerce qui s’exerce au détriment du bien-être et du respect des chiots et de leurs géniteurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous vous donnons ici les quelques règles simples qu’il vous faut suivre avant d’acquérir votre Stafford :

 

Vérifiez que les parents sont bien inscrits au LOF, et confirmés (plus de 12 mois). Ils peuvent aussi avoir reçu leur Cotation 2, 3, Recommandée, ou Elite 5 et 6, ou bien être Champion National, International ou de Travail.

 

Vérifiez que la portée qui vous est proposée est également inscrite au L.O.F. (Livre des origines Françaises). L’éleveur peut déjà disposer des Certificats de Naissance (LOF provisoire) lorsque les chiots ont plus de 10 semaines, mais lorsque ce n’est pas le cas demandez la copie du dossier déposé auprès de la SCC,  comportant la déclaration de saillie, déclaration de naissance et l’identification des chiots (puce ou tatouage). Le LOF provisoire vous sera adressé par l’éleveur dès qu’il le recevra et cela peut se faire après le départ du chiot.

Produire des chiots non-LOF, issus de parents non-LOF ou non confirmés, n’est pas autorisé car cela entraine un  risque sérieux pour le chien. En effet, ces chiots peuvent être considérés comme entrant en Catégorie 1, et subir de fait toutes les contraintes associées à la loi - stérilisation, évaluation, permis de détention…

 

Les parents doivent être impérativement identifiés ADN, et testés pour deux maladies génétiques  connues chez le Stafford : le L2-hga -maladie neurologique- et la Cataracte Héréditaire –HC-. Le test de surdité -P.E.A.- est aussi indispensable pour les chiens à robe blanche ou à dominance de blanc. Produire aujourd’hui des chiots issus de parents non testés est inacceptable et démontre l’incompétence du producteur.

L’identification ADN quant à elle, permet de valider le pédigré du chiot de manière certaine grâce au Certificat de Filiation qui vous sera remis par l’éleveur, ou que vous réaliserez à vos frais à condition d’avoir reçu les copies des Certificats d’identification ADN des géniteurs.

D’autres tests sont conseillés comme par exemple la dysplasie hanche/coude, les tares oculaires, mais leur fréquence n’est pas alarmante pour la race à ce jour.

 

A noter que les Staffords à robe bleue sont souvent touchés par la maladie cutanée dite Alopécie des Robes Diluées (ARD). Ce n’est pas une fatalité mais un risque accentué, et reproduire par exemple deux parents à robe diluée augmente encore la probabilité de l’apparition de la maladie.

De même les chiots blancs ou à panachure blanche envahissante peuvent être atteind de surdité. Exigez le test PEA de votre chiot avant l'achat .

 

Le chiot doit être primo-vacciné et identifié par puce électronique ou par tatouage. Il doit également avoir été vermifugé de manière régulière depuis sa naissance (tous les 15 jours), et être âgé de 8 semaines au minimum avant de quitter l’élevage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prendre le temps de chercher et choisir son chiot est essentiel et vous assure un meilleur avenir avec votre compagnon. Nous espérons vous avoir aidé dans votre démarche.

Vous pouvez également penser à l’adoption et vous rapprocher de l’association qui gère depuis plusieurs années le placement de Staffords adultes, Staffie-Rescue. Accéder au site de Staffie Rescue en cliquant.

 

 

 

 

 

Nota bene:

L'histoire du Staffordshire Bull terrier est emprunte de relations conflictuelles avec ses congénères et divers animaux.  Une imprégnation chez l'éleveur dès les premières semaines de sa vie avec ses congénères et divers animaux est un plus fondamental dans le choix et du chiot et de l'éleveur, qu'il soit professionnel ou amateur. 

La socialisation, dès son arrivée, chez son nouveau propriétaire, avec des congénères de toutes races, sexe et âges est une obligation pour que le chiot arrivé à l'âge adulte puisse avoir les meilleurs rapports sociaux possibles.

 

Fuyez tout de suite les éleveurs mettant en avant le terme nannydog pour vous vendre un chiot tout en oubliant de vous parler du chien dans son ensemble et des risques liés à TOUTES les races envers les enfants ou les adultes lorsque les chiens ont une mauvaise socialisation et une mauvaise éducation. En effet comme dans toutes les races, le staffie peut s'avérer un chien de caractère aussi bien envers l'humain que toute autre espèce animale. Un staffie n'est ni une peluche ni une nounou pour les enfants, c'est un chien avec toutes les spécificités liées à son histoire. 

 

On ne socialise pas un chiot en le promenant seulement le weekend end avec d'autres chiens. On ne socialise pas un chiot parce qu'on a un autre chien à la maison ou parce qu'il voit un autre chien de la famille régulièrement. 

Si un éleveur ose vous tenir ce discours c'est qu'il ne connait rien au chien et encore moins au staffie. Ne vous fiez donc pas à ce que vous voyez chez une personne propriétaire de plusieurs staffies. Il y a une vrai différence entre plusieurs staffies qui s'entendent ou se tolèrent chez un propriétaire et le fait que pris un par un et mis à l'extérieur ces chiens puissent s'entendre avec d'autres congénères.

 

Son histoire qui l'a amené à être très proche de l'humain en fait un chien pouvant développer très rapidement de l'hyper attachement étant chiot. 

Un staffie n'est pas un bébé, c'est un chien, il a besoin qu'on lui apprenne à rester seul dès qu'il arrive à la maison. 

Le risque de développer un hyper attachement est très présent et au contraire de ce que l'on peut lire sur les réseaux sociaux ou divers forums, il n'est absolument pas normal d'avoir un chiot destructeur ou hurleur ou qui fera ses besoins partout à la maison dès que les propriétaires seront absent de la maison ou tout à la fois. 

Un chiot staffie dès lors que les règles de bases sont définies et respectées et que son propriétaire lui offre un environnement et une vie stimulante et épanouissante sera un chiot tout ce qu'il y a de plus normal et facile à vivre. 

L’éleveur vous remettra les documents suivants au départ du chiot :

 

  • L’attestation de vente, dument renseignée et signée

  • La carte d’identification (puce/tatouage)

  • Le certificat de bonne santé établi par le Vétérinaire

  • Le passeport Européen du chiot, ou son carnet de santé

  • Le Certificat de naissance (LOF provisoire) ou le numéro de dossier SCC

  • Le Certificat de filiation, ou les identifications ADN des parents

  • Un livret d’information sur la race et votre chiot, et s’il est membre du SBTCF un bulletin d’adhésion au Club

RAPPEL!

 

Le Staffordshire Bull Terrier LOF n’est pas concerné par la loi dite « Loi sur les chiens dangereux » dont les premiers textes datent du 6 janvier 1999-Loi n° 99-5-,  et n’entre pas dans les catégories une ou deux. 

 

Staffordshire Bull Terrier LOF signifie que le chien est issu de parents LOF et confirmés, qu’il possède son certificat de naissance (appelé à tort « LOF provisoire ») et est donc inscrit au Livre des Origines Françaises (LOF) auprès de la SCC (ou équivalent pour les étrangers).

 

Un Staffordshire Bull Terrier non confirmé est un chien LOF – la confirmation n’étant obligatoire que pour la reproduction.

 

 

Extrait (page 10) de la dernière circulaire émanant du Ministère de l’Intérieur, du 17 Février 2010 – Circulaire NOR/IOCA1004754C- concernant la "Réglementation relative aux chiens dangereux" Cliquez!

 

Pour télécharger et lire la circulaire en entier Cliquez!

© 2016 staffordshire bull terrier club de france 

  • Facebook App Icon