Le Stafford est un chien robuste et actif qui peut vivre une quinzaine d’années, même si tous ne parviennent pas à cet âge avancé. Il est par nature résistant à la douleur ce qui ne facilite pas un diagnostic et sa nature enjouée reprend souvent le dessus dès lors qu’on lui propose une activité qu’il aime. Le voir abattu, prostré, est donc le signe de la gravité de son état et demande une visite immédiate chez votre vétérinaire.

 

Les risques d’accidents sont nombreux chez le Stafford étant donné son caractère de tête brûlée. C’est à vous de bien évaluer ses limites et de lui interdire les imprudences.

Les fractures, entorses, claquages musculaires, problèmes articulaires ou ligamentaires, sont malheureusement fréquents. Ils peuvent être évités en pratiquant un exercice adéquat, tenant compte de la maturité du chien et de ses compétences physiques.

 

Deux maladies génétiques, le L2-hga et la Cataracte Héréditaire (HC) ont été relevées chez le Stafford, et depuis 2005 nous disposons de tests ADN afin d’éviter de les propager.

Le test génétique permet de certifier le chien comme étant indemne (Clear), porteur (Carrier) ou atteint (Affected) de ces maladies.

 

Comme tous les chiens blancs, ou à robe à dominance blanche, le Stafford peut être atteint de surdité, unilatérale ou bilatérale. Seul le test dit PEA (Potentiels Evoqués Auditifs) permet de diagnostiquer de manière fiable son état. En effet, un chien sourd d’une seule oreille entend suffisamment pour qu’on ne décèle rien d’anormal dans sa vie quotidienne.

 

Comme tous les chiens dont la robe est dite de couleur diluée, un Stafford bleu peut développer dès son jeune âge l’Alopécie des Robes Diluées (ARD) Cette maladie est incurable et si l’on peut en ralentir les effets grâce aux traitements existants, on ne peut envisager de guérison.

 

Comme pour toutes les races on voit malheureusement les cas de cancers augmenter de manière inquiétante  mais rien n’indique que le Stafford soit sujet à un type particulier plutôt qu’un autre. Le diagnostic est parfois établi tardivement, les symptômes apparaissant lorsque la maladie a déjà progressé sans que le chien n’ait donné de signes alarmants.

 

Il est important que votre chien soit correctement vacciné jeune puis tout au long de sa vie, en particulier pour la Parvovirose et la Leptospirose que l’on rencontre fréquemment, la Rage bien sur, le vaccin contre la rage s'il n'est pas obligatoire est fortement recommande.La vaccination contre la toux du chenil est conseillée quand a elle, en début d'hiver.

LE STAFFORD ET LA SANTE

 

 

© 2016 staffordshire bull terrier club de france 

  • Facebook App Icon